Afrique: 50 ans d'indépendance » Blog Archive » Une entreprise de recyclage
Deutsch
16h

Une entreprise de recyclage

A la rencontre d’un entrepreneur qui récupère les sacs plastiques, les recycle et en fait des produits finis.

Les vidéos bonus :



On recycle aussi les vieux téléphones

Ici on ne jette pas les téléphones, on les répare.

Et maintenant, où voulez-vous aller ?


Une école bilingue

Une école bilingue

Depuis 1994 certaines écoles proposent un apprentissage dans la langue maternelle des enfants.

Au siège d'un journal satirique

Au siège d'un journal satirique

Le journal du jeudi est le seul hebdomadaire satirique du Burkina Faso.

Chez Miss Poog Bédré

Chez Miss Poog Bédré

Pog Bédré, ça veut dire femme forte en langue Mooré.

Sur le tournage d’un documentaire

Sur le tournage d’un documentaire

Un documentaire sur des inondations qui ont fait plusieurs milliers de sans abris à Ouagadougou en septembre.

Avenue de l'indépendance

Avenue de l'indépendance

L'historien Magloire Somé nous éclaire sur l'indépendance du Burkina Faso.

Au Maquis

Au Maquis

Un endroit de rencontre, un endroit de discussion, où on vient le soir après le travail pour boire une bière fraîche.

Au cinéma

Au cinéma

Un endroit de rencontre, un endroit de discussion, où on vient le soir après le travail pour boire une bière fraîche.

Au théâtre

Au théâtre

Contrairement à ce que l’on pense le théâtre est bien vivant en Afrique.

Partager
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Twitter

6 commentaires pour „Une entreprise de recyclage“

  1. katio972 dit :

    quelle belle idée environnementale. En même temps source de revenu pour ces femmes. A élargir sur le continent où cette pollution est devenue un fléau pour les hommes et les animaux qui s’étouffent en les ingurgitant. et C’est un manque à gagner et de nourriture! bravo

  2. wango dit :

    grand grand courage c´est vraiment des penses qu´il faut à notre afrique les blands aussi ont commences comme ça et avec des perceverance ils ont arrives à faire des grandes usines l´afrique aussi en peut il faut oublier les cadeaux empoisones qu´ils nous font encore grd courage

  3. Hacène ABBOUD dit :

    Félicitation pour les porteurs du projet. Superbe initiative ! ça rejoint l’une de nos principales préoccupations : créer des activités génératrices de revenus pour celles ou ceux qui n’en ont pas tout en agissant pour la protection de l’environnement.
    Notre association (AADA) a un projet en cours de collecte et transformation des sachets plastiques par des activités génératrices de revenus pour des femmes et des jeunes d’un petit village de montagne en Afrique du Nord. Je souhaiterait avoir les coordonnées du ou des porteurs de projets pour un échange. Merci de m’écrire à l’adresse suivante : aada.marseille@yahoo.fr. Bien cordialement, M. Abboud, Président de l’AADA

  4. ARTE Reportage dit :

    Pour contacter l’Association pour l’innovation et la recherche technologique appropriée en environnement (AIRTAE) :
    +(226) 76 60 20 29
    jeffersonyoda@yahoo.fr

  5. Sentimancho dit :

    Que pense le gouvernement d’une telle initiative?

  6. Mboma G. Frédéric dit :

    Bonjour,
    Superbe votre video est l’idée qui en découle. Je voudrais apporté cette technologie dans mon pays (RD Congo) pouvez vous m’en dire plus? surtout comment separer les produits nocifs contenus dans le plastique.

    Bien a vous,

Exprimez-vous